Mon Labo français

La piattaforma Pearson per l’apprendimento del francese

L’ENSEIGNEMENT DU FRANÇAIS

Un nuovo aiuto per gli studenti e gli insegnanti di francese arriva dalla piattaforma Pearson Mon Labo français, un utile strumento per l'apprendimento e per il monitoraggio dei progressi e degli obiettivi raggiunti.

di Manuela Vico

La maison d’édition Pearson met à disposition des enseignants sa plate-forme numérique pour l’apprentissage de la langue française. Cet outil est très souple et offre de nombreux avantages pour l’utilisateur. Tout d’abord l’enseignant peut créer sa classe virtuelle qui correspond aussi à sa classe réelle, mais avec en plus la possibilité d’un contact libéré des strictes contraintes de sa présence en classe.

Bien sûr, l’enseignant gère son temps selon ses propres exigences personnelles et de plus il peut travailler de n’importe quel endroit pourvu de connexion internet : sa maison, l’école, ou ailleurs.

Mon Labo offre une riche batterie d’exercices, divisés par niveaux: Niveau A1, A2 et B1. Le plus élevé est actuellement le niveau B1 plus. À l’intérieur de chaque niveau les exercices sont partagés en deux grandes catégories: grammaire et lexique avec une option supplémentaire, Je sais pour permettre une auto-évaluation à travers un contrôle géré par l’élève en plus des contrôles prévus de la part de l’enseignant.

Parmi les nombreux avantages, il faut compter la possibilité de se libérer de la tâche, d’habitude peu gratifiante, de la correction des exercices et des devoirs à la maison. Mon Labo le fait à votre place, en vous fournissant, toutes les infos nécessaires: combien de fois l’élève a refait l’exercice avant d’arriver à le compléter, une statistique fiable sur la moyenne de la classe et le positionnement de chaque élève par rapport aux résultats de l’ensemble de la classe. Et si l’on veut plus de détails, les fautes de chaque élève par exercice aussi. L’enseignant a aussi, à sa disposition, l’historique de la progression de chaque élève, ses résultats, les dates d’envoi de chaque exercice, bref des archives à jour sur toute l’activité programmée à sa disposition à n’importe quel moment et en n’importe quel lieu : le rêve. Tout cela permet à l’enseignant d’évaluer rapidement la progression de la classe et, le cas échéant, d’y apporter, en toute rapidité, les modifications nécessaires.

Le secret de cet outil exceptionnel réside dans sa programmation, une simple page que l’on peut adapter à ses propres exigences : le délai offert aux élèves pour compléter l’exercice, la possibilité de consulter des aides en ligne, de le refaire plusieurs fois et de voir le corrigé à partir d’une certaine date mais avec l’enregistrement de toutes les sauvegardes de l’élève. Bref un outil hyper souple qui s’adapte parfaitement à toutes les exigences et encore, à ne pas négliger, d’un accès facile pour l’enseignant qui ne doit pas devenir informaticien pour le gérer à sa guise.

Enfin avec Mon Labo il existe la possibilité réelle de travailler en renforçant les compétences selon les groupes d’apprentissage. Donc on peut attribuer des exercices plus difficiles au groupe avancé de la classe, et en même temps on peut prévoir un rattrapage sur des points spécifiques pour le groupe faible de la classe ou tout simplement pour un élève en retard sur sa préparation, sans pour cela arrêter le programme ni ennuyer les élèves les plus avancés en bloquant toute la classe. On peut enfin personnaliser son propre enseignement sans devoir se multiplier en dix profs différents pendant le même cours.

N’oublions pas que même les compétences de compréhension orale trouvent leur application sur cette plateforme grâce à des batteries d’exercices d’écoute complétés par des exercices de compréhension. Là aussi on peut compter sur la progression des contenus et des compétences.

Pour terminer, le dialogue entre Mon Labo français et le serveur de l’école représente un atout non négligeable, en effet il n’est pas nécessaire de rapporter tous les résultats des élèves, il suffit d’établir la passerelle prévue entre ces deux systèmes. En conclusion Mon Labo constitue une aide non négligeable pour tout enseignant car il peut tout adapter aux exigences de progression de sa classe tout en profitant de certains automatismes qui libèrent son temps des tâches répétitives, comme la correction des exercices et des devoirs.

Pour avoir accès à cette plateforme éducative rien de plus simple, si vous utilisez déjà un manuel Pearson – édition Mon Labo Français – pour vos cours, vous avez droit à une utilisation gratuite de Mon Labo. Si vous désirez plus d’infos, appelez le responsable Pearson de votre zone. Par contre si vous n’utilisez pas encore les manuels Pearson, vous pouvez quand même avoir accès à Mon Labo dont la licence peut être aisément achetée par votre école à un prix très intéressant.

 

Manuela Vico a enseigné dans différents lycées (lycée linguistique, classique, agricole et commercial). De plus elle a tenu des cours aux adultes et aux étudiants de la «Scuola di Amministrazione Aziendale» de Turin, où elle a été chargée aussi de l’organisation des stages en France. Elle a été chargée aussi des cours de français à la Faculté d’Économie et Commerce. Elle est parmi les membres fondateurs de l’Alliance française de Cuneo, dont elle est la présidente. Depuis avril 2015 elle fait partie du Conseil d’Administration de la Fédération des Alliances d’Italie au sein duquel elle coordonne le Comité Technique et Scientifique.

Elle est formatrice et collabore avec la maison d’édition Pearson Italie. Elle est co-auteure de manuels scolaires, parmi lesquels Quelle chance, publié par LANG Edizioni et de In trappola, texte publié par Pearson en langue italienne destiné aux apprenants étrangers. Elle est journaliste.